Le bien-être au travail est une notion qui s’est énormément répandue ces dernières années. Nombreuses sont les entreprises qui tiennent aujourd’hui à ce que leurs salariés se sentent bien et motivés au travail.

Pour arriver à cet objectif, de nombreuses solutions ont été mises en place. Parmi elles, il y en a une qui a su faire ses preuves : le sport au travail. Il améliorerait la qualité de vie au travail, tout en renforçant la santé et la motivation des collaborateurs. Zoom sur cet outil et ses nombreux bénéfices.


L’argent n’est plus la seule source de motivation au travail

Selon l’étude « The Workforce View in Europe 2018 » menée par Opinion Matters pour l’ADP, pour un français sur deux, l’argent reste le premier facteur de motivation au travail. Cependant, ce chiffre est à lire avec précaution car plus de la moitié (53 %) des personnes interrogées ne considèrent pas l’argent comme leur moteur principal, selon cette même étude.

Les facteurs de motivation sont aujourd’hui toujours les mêmes comparé aux années précédentes, mais dans un ordre différent. L’argent est finalement un accélérateur de motivation car si un salarié n’est pas heureux dans son entreprise, avoir un meilleur salaire n’augmentera pas sa volonté de travailler. Les employés sont aujourd'hui demandeurs d’autres facteurs, plus humains, pour se sentir heureux et motivés au travail.


Les nouvelles sources de motivation au travail

  • La culture et le projet d’entreprise

La culture d’entreprise se manifeste par des valeurs et des objectifs communs à mettre en avant. Pour que la motivation dure, les collaborateurs doivent s’inscrire dans une démarche collective, un projet qui va au-delà de leurs missions. Cela peut s’apparenter par exemple à des enjeux sociétaux.

  • Les conditions de travail

Les bonnes conditions de travail favorisent la motivation des collaborateurs. Des facteurs tels qu’une bonne ambiance de travail, l’autonomie ou encore des horaires flexibles créeront de la motivation et un sentiment d’appartenance envers l’entreprise.

  • Le management et la communication

Il est important pour l’employé que le manager lui communique les bonnes informations, notamment au sujet de l’entreprise. Un dialogue facilité et un manager disponible qui accompagne ses collaborateurs limitent les conflits dans l’entreprise et permettent au salarié d’être investi et motivé.

  • Le développement des compétences professionnelles

L’amélioration des connaissances booste la motivation des employés. L’apprentissage et les opportunités d’acquisition de compétences peuvent convaincre un jeune collaborateur de rejoindre l’entreprise et donc d’augmenter ses performances.

  • Le bien-être au travail

Le bien-être au travail se traduit par une harmonie entre les aptitudes, les besoins et les aspirations du travailleur d’une part, et les contraintes et les possibilités du milieu du travail d’autre part. L’analyse « People and Profits » du rapport Bien-être au travail, objectif et vecteur de performance socio-économique de la Fabrique Spinoza montre que sur 80 études sur le sujet, 89% d'entre elles voient un lien positif entre la performance sociale et la performance financière des entreprises. Lorsque les salariés sont heureux et motivés, les entreprises sont donc plus productives.

Un concept qui s’est particulièrement développé pour améliorer le bien-être des collaborateurs est le sport en entreprise. Il s’installe de plus en plus au travail pour favoriser l’épanouissement des salariés. Selon le baromètre du Think & Do Tank “Vitalité, Sport & Entreprise”, réalisé par OpinionWay et Generali en 2018, 89% des dirigeants qui proposent des activités physiques et sportives à leurs salariés estiment que cela améliore le bien-être de leurs collaborateurs. Le sport en entreprise serait donc le levier idéal pour renforcer le bien-être des employés, qui est l'un des moyens pour générer de la motivation.


Comment le sport améliore-t-il la motivation au travail ?

Le sport : une réponse aux 3 besoins fondamentaux de la motivation

Pratiquer une activité physique et sportive au travail participerait à renforcer la motivation des équipes et à obtenir de meilleurs résultats, par l’accomplissement des trois besoins fondamentaux de la motivation :

  • Besoin de compétence : faire du sport améliore l’efficacité au travail par le développement des soft skills, comme la capacité à surmonter les difficultés et à avoir une meilleure confiance en soi.
  • Besoin d’autonomie : l'opportunité de choisir son sport ou la possibilité d’avoir des horaires flexibles sont des mesures qui aideront les collaborateurs à gagner en autonomie, car ils pourront gérer leur temps comme ils le souhaitent. Un salarié motivé sera également plus autonome sur ses projets.
  • Besoin d’affiliation sociale : les activités physiques en groupe apportent plusieurs avantages, comme la réduction de l’isolement au travail, la baisse de la pression liée aux relations hiérarchiques et la création d’un sentiment d’appartenance à l’entreprise, le tout dans le but de développer l’esprit d’équipe.  

L'aspect social et fédérateur du sport en entreprise

On dit souvent que “seul on va plus vite, mais qu’ensemble on va plus loin”. Le fait d’être à plusieurs peut nous motiver et nous donner envie de s’impliquer. Faire du sport à plusieurs permet justement d’améliorer les échanges entre collègues et de générer une cohésion de groupe. Cela permettra aux salariés de mieux s'entendre sur leur lieu de travail, grâce à une activité sportive. Pour accueillir et intégrer un nouvel employé, le sport est également idéal, car il permet d’apprendre à connaître ses collègues dans un contexte différent.

Il est aussi important de prendre en compte les goûts et les envies des salariés. Si vous souhaitez privilégier les échanges et la cohésion, vous pouvez proposer des sports collectifs. Cependant, pensez aussi à ajouter des sports individuels pour que tous les employés s’y retrouvent.

Pour aller au-delà des simples rencontres sportives le midi ou après le travail, vous pouvez proposer des façons originales de faire du sport, comme :

  • le team building ; 
  • les challenges inter-entreprises ; 
  • d’autres activités originales comme les réunions en marchant.

Le sport aide à se dépasser même au travail

Il est désormais connu que le sport est vecteur de nombreux facteurs positifs liés au bien-être. Mais il faut savoir que celui-ci permet aussi d’améliorer sa motivation au travail, et par conséquent, de générer du dépassement de soi. 

En effet, les activités sportives développent des aptitudes et des compétences que l’on retrouve ensuite dans le milieu professionnel. Les employés sont plus motivés pour atteindre leurs objectifs, voire les dépasser. Ils mettent donc plus d’efforts pour rendre ces objectifs réalisables.

La transposition entre le sport et le travail se fait aussi dans le cadre de coups durs, comme des blessures ou des échecs. Le fait d’arriver à surmonter ces épreuves peut aider à progresser dans le monde du travail, en sachant rebondir ou en continuant à avancer, notamment pour les postes à responsabilités.

Le sport améliore la productivité des employés

Pratiquer une activité physique dans le cadre du travail permet aussi d’améliorer la productivité des employés et de l’entreprise. En effet, un salarié qui fait du sport est en meilleure santé et prend donc moins de congés maladie. De plus, cela lui permet aussi de réduire le stress et de relâcher la pression, en se changeant les idées pour ensuite améliorer sa productivité. Enfin, le sport au travail permet de diminuer l’absentéisme et les retards des employés, car un collaborateur motivé se lèvera le matin avec l’envie de travailler.

Les bienfaits de la pratique sportive sont aujourd’hui reconnus dans le monde du travail. En effet, selon une étude de Santé Canada, un salarié qui pratique au moins 30 minutes d’activité physique par jour voit sa productivité augmenter de 12%. Cela peut représenter une hausse du chiffre d’affaires non négligeable pour l’entreprise.

La pratique du sport est aussi importante pour le futur d’une entreprise. En effet, les jeunes actifs, qui représenteront plus de la moitié des actifs en 2020, seront plus attirés par les entreprises qui proposent du sport au travail. Ces employés, qui seront plus motivés et donc plus heureux, augmenteront la productivité de l’entreprise.


Comment intégrer le sport au travail pour motiver ses salariés ?

Il existe aujourd’hui de nombreux moyens d’intégrer la pratique d’une activité sportive au sein d’une société : 

  • La création d’une salle de sport dans l’entreprise, afin de faciliter l’accès au sport pour les salariés, notamment sur le temps du midi pour un coût relativement faible. Cependant, en plus de son coût pour la société, la salle de sport est peu flexible au niveau des activités proposées et peu adaptée aux nouveaux modes de travail, avec la mise en place du télétravail.
  • La participation à des événements sportifs, comme des team buildings sportifs, des séminaires sportifs, ou encore des marathons et des courses caritatives. Ces événements vont permettre de renforcer le lien entre les collègues et d’améliorer la qualité de vie au travail. Le problème majeur est la ponctualité de ces événements, mis à mal avec le COVID-19, qui ne favorisent pas une cohésion sur la durée.
  • L’intervention régulière d’un coach sportif, qui permet de rendre le sport plus ludique et convivial, et donc adapté aux moins sportifs. C’est une activité simple qui favorise le suivi des employés. L’inconvénient majeur aujourd'hui est le respect des mesures sanitaires liées au COVID-19, qui rendent difficile sa mise en place.
  • La prise en charge d’abonnements sportifs pour les collaborateurs, qui offre une grande liberté de choix d’activités sportives pour un coût réduit voire nul. Cependant, il limite la cohésion de groupe (le salarié choisit son sport au préalable) et oblige à des démarches de remboursement longues et complexes.
  • L’abonnement à une offre multi-salles est la solution proposée la plus complète. Il offre aux collaborateurs une large variété d’activités ainsi qu’une grande flexibilité tout en s’adaptant aux contraintes sanitaires imposées par le COVID-19 (cours live, ateliers, applications partenaires…). Il convient donc au télétravail, tout en permettant aux salariés de se retrouver pour faire du sport ensemble s’ils le souhaitent, dans des infrastructures sportives près de leur bureau ou de leur domicile. 

Vous l’aurez compris, le sport est donc un formidable outil pour les salariés de par ses nombreuses vertus, mais surtout un booster de motivation au travail. Il renforce la cohésion d’équipe, il pousse à se dépasser et à donner le meilleur de soi-même pour atteindre ses objectifs, et il augmente la productivité des employés et de l’entreprise.

Vous disposez en plus de multiples formes pour l’intégrer au travail, tout en prenant en compte les envies et les besoins de chacun, afin que le sport reste avant tout un plaisir pour les collaborateurs.