Dans sa vie quotidienne, un sportif sera identifiable parmi les autres par son goût du challenge, sa force de caractère, sa combativité face à l’échec et l’envie de se dépasser. Autant de qualités qui vont être transposées dans sa vie professionnelle. Un collaborateur sportif sera donc une valeur ajoutée à votre entreprise de par son comportement et par son influence sur l’ensemble d’un groupe.
Le saviez-vous ? Selon un sondage d'OpinionWay, 80% des salariés souhaitent pratiquer une activité physique en entreprise. 
Mais alors quels sont les bénéfices, pour votre entreprise, d’avoir des salariés actifs ? 
Découvrez nos 10 bonnes raisons de proposer de l’activité physique à vos collaborateurs

1. Le sport permet d’avoir un meilleur équilibre vie privée / vie pro

Il est essentiel pour les salariés de concilier vie privée et vie professionnelle pour leur bien-être mental. Selon l’étude “The future of work : from remote to hybrid” de Capgemini, 56% des salariés craignent que le travail à distance imposé par la crise sanitaire entraîne la contrainte de rester disponible pour l'entreprise à tout moment. L’activité physique est un bon moyen pour se déconnecter et apprendre à faire de vraies pauses. Encourager vos collaborateurs à être actif physiquement montre non seulement que vous êtes une entreprise soucieuse de leur équilibre vie privée / vie professionnelle mais cela va les inciter à faire une vraie coupure dans leur journée de travail. Même s’ils retournent travailler 15 minutes plus tard qu’en temps normal le midi parce qu’ils ont couru ou ont fait une séance de yoga, est-ce vraiment grave ? Car après tout, ils seront plus épanouis et donc plus productifs.

citation

Découvrez l’interview complète de Jean Davant, directeur associé de l’entreprise Valmen.

2. La pratique du sport augmente les soft skills 

Les soft skills sont des compétences humaines reconnues par les recruteurs comme des compétences professionnelles. Selon l’enquête Ifop / Lavazza de septembre 2019, 91 % des cadres considèrent que les soft skills participent à la compétitivité de l’entreprise ! Ce sont des compétences qui se traduisent par la prise de risque, la gestion du stress, l’empathie, etc. Elles sont le fruit de notre créativité, notre écoute et de notre responsabilité et ne se périment pas dans le temps mais s’améliorent au fil des années. Le sport est un outil qui va permettre de se challenger et repousser ses limites ce qui va influencer le développement des compétences et soft skills de vos collaborateurs. Pratiquer une activité physique favorise la capacité d’adaptabilité. Selon une étude de l’Ifop réalisée pour le Groupe Lavazza sur la perception des dix « soft skills » les plus répandues pour les cadres, 84% considèrent que savoir s’adapter est l’une des « soft skills » que la culture de l’entreprise met le plus en avant, suivie par l’autonomie et l’organisation (82%).

3. Les salariés qui font du sport sont en meilleure forme physique

Une activité physique régulière aide à préserver la forme physique et apporte un regain d’énergie tout en réduisant la fatigue. Avoir des salariés sportifs est un cercle vertueux pour l’entreprise puisqu’ils sont davantage en forme et donc bien plus motivés et productifs dans leur travail que des salariés sédentaires. Certaines entreprises utilisent le sport comme outil de prévention afin de lutter contre l’absentéisme lié aux accidents de travail et aux TMS (troubles musculo-squelettiques). C’est le cas de Veolia, qui a mis en place des formations sportives auprès des ouvriers pour les inciter à faire du sport. Résultats : le sport a contribué à réduire l’absentéisme de 30% grâce à la baisse du nombre d’accidents. Chez Safran Nacelles, “ le sport a contribué à réduire l’accidentologie et à lutter contre le tabagisme et la sédentarité”, explique Mickaël Robin-Pavie, responsable sport et bien-être dans le journal Le Monde. L’activité physique est également un remède pour lutter contre la sédentarité au travail. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) recommande de consacrer au moins 150 à 300 minutes par semaine à une activité d’endurance d’intensité modérée pour lutter contre les effets néfastes de la sédentarité.  

4. Les salariés sportifs maîtrisent mieux leur stress au travail

Selon l’étude “L'avenir du travail : du travail à distance à l'hybride” de Capgemini, 60% des plus jeunes (26 à 35 ans) attendent un accompagnement de l'entreprise pour gérer le stress induit par la crise sanitaire. Une autre étude menée par le Baromètre OpinionWay réalisée pour le cabinet Empreinte Humaine en 2021, montre qu’un salarié sur deux est en situation de détresse psychologique. Et si le sport était un remède contre le stress en entreprise ? Moins de fatigue, réduction du stress, diminution des risques de dépression et de burn out… Le sport fait partie des leviers les plus efficaces pour apaiser les tensions au travail. D’ailleurs,  plus de 8 salariés sur 10 estiment que la pratique d’une activité physique régulière permet de diminuer les effets sur la santé mentale et améliore leur santé, selon le Baromètre Generali “Vitalité, sport et entreprise". Et c’est chimique !
Lors d’un entraînement sportif, il y a une libération d’hormones, que l’on nomme “endorphines” provoquent une sensation de bien-être. Après sa séance de sport, votre collaborateur sera donc plus détendu et plus apte à gérer les tensions rencontrées dans sa journée de travail.

5. Les salariés qui font du sport développent plus facilement leur leadership

Le sport permet de prendre conscience de ses forces et de ses faiblesses et donc de se forger un mental de champion. Il favorise l'appréhension des défis et du dépassement de soi en se fixant des objectifs à atteindre. Un salarié qui pratique une activité physique durant sa journée de travail ou ces temps de loisirs aura plus de détermination à exécuter ses missions dans la journée en étant plus performant. L’activité sportive aide également à se relever en cas d'échec en obligeant le salarié à ne pas abandonner dès la moindre difficulté rencontrée au travail mais aussi à développer ses capacités d’apprentissage. Des qualités que beaucoup de DRH cherchent dans le profil d’un leader. Les bénéfices du sport sont multiples : un salarié sportif se révélera plus facilement leader au sein de l’entreprise et il sera meilleur dans sa fonction. 

6. Les employés qui font du sport dopent la productivité de l’entreprise

Pratiquer une activité physique régulière nous rendrait plus efficace dans nos tâches du quotidien et donc plus productif. Et c’est prouvé ! Un collaborateur sédentaire qui se mettrait au sport améliorerait sa productivité de 6 % à 9 % d’après une étude réalisée par Goodwill Management et le Medef en 2017 !  Le sport impacte la productivité de 3 façons : l’efficacité d’un salarié, l’absentéisme, et le coût de remplacement d’un salarié. Le sport a aussi un impact sur la rentabilité de l’entreprise, on note entre 1 % et 4 % d’amélioration de la rentabilité nette, selon l’étude sur l’impact économique sur l’activité physique et sportive sur l’entreprise, le salarié et la société civile, de Goodwill Management. En tant qu’employeur ou CSE, proposer une offre de sport en entreprise, incitera vos salariés à être actif et à améliorer  leur concentration et leur dépassement de soi.

7. Le sport en entreprise améliore la culture d'entreprise

Avant de rejoindre une entreprise, les salariés portent une attention toute particulière à la culture d’entreprise. Le sport en entreprise va permettre de véhiculer des valeurs communes telles que la rigueur, la discipline, l’effort, etc. La pandémie de la Covid-19 a impacté la culture d’entreprise notamment avec la mise en place du télétravail généralisé. C’est donc l'occasion de repenser sa culture d’entreprise en période de crise en mettant en place des actions de bien-être. Dans notre société, le sport est une véritable norme culturelle, source d’identification forte. Il s’avère être un bon outil pour travailler sa culture d’entreprise en renforçant le sentiment d’appartenance des salariés. Mais aussi dans la construction identitaire de votre marque employeur grâce au sponsoring et le mécénat sportif. Selon l’ouvrage Sport et identité d'entreprise. Vers une modification de l'imaginaire organisationnel de Fabrice Burlot, chercheur à l'INSEP, pratiquer une activité physique au sein de l’entreprise va renforcer l’adhésion à la culture d’entreprise car le sport représente un vecteur de communication interne favorisant la cohésion des équipes et la réactivité de l’entreprise. 

8. Un salarié qui fait du sport renforce sa façon de travailler en équipe 

Avec le contexte sanitaire actuel, les salariés se retrouvent à travailler depuis leur domicile et à réduire au maximum leurs déplacements au bureau. Le travail en équipe se retrouve perturbé. Selon une étude de Capgemini "The Future of Work : from remote to hybrid" paru en 2021, pour 56% des salariés, le sentiment d’isolement est plus que renforcé, ils se sentent déconnectés de l’entreprise et de leurs collègues. Les défis sportifs et challenges en entreprise peuvent aussi être un moyen intéressant de créer des relations sur un autre plan que celui du travail, de découvrir un collègue sous un autre jour, d’échanger avec plus de spontanéité. C’est une formidable aventure humaine et un moyen de renforcer le sentiment d’appartenance. Pratiquer une activité physique en entreprise va permettre de partager un objectif commun avec ses collègues en s’encourageant mutuellement. 

 9. Le sport en entreprise permet d’attirer et fidéliser les talents

Proposer à ses salariés de pratiquer une ou plusieurs activités sportives dans le cadre du travail participe à améliorer l’image globale de l’entreprise. Le sport pratiqué en milieu professionnel renvoie une image moderne, dynamique et positive pour les clients et les collaborateurs. En plus, dans la mesure où le sport est proposé par la direction de l’entreprise ou le CSE, il présente un véritable avantage social pour améliorer la satisfaction des salariés, les fidéliser mais aussi attirer de nouveaux talents. D’ailleurs, 89% des dirigeants d’entreprise soulignent l’influence bénéfique des activités physiques et sportives sur l’esprit d’équipe et l’intégration des nouveaux arrivants (selon l’étude “Etat des lieux, freins et leviers au développement de la pratique du sport en entreprise” du Baromètre OpinionWay en 2020).

10. Le sport aide à être mieux concentré au travail / télétravail

Au quotidien, un manager est happé par le travail et ses obligations, avec le risque constant du surmenage. Avec l'augmentation du télétravail, les salariés sont de plus en plus sédentaires et ne pensent pas forcément à bouger ou prendre des pauses durant leurs journées. Selon l'interview du professeur Martine Duclos, service de médecine du sport et des explorations fonctionnelles, CHU Clermont Ferrand, le sport est un anti-stress à raison de 30 minutes par jour, cinq fois par semaine. Le sport ne participe pas qu’à la santé physique, il développe aussi les fonctions cérébrales et préserve les neurones. De nombreuses études scientifiques le prouvent, l’exercice physique améliore la mémoire à long terme mais il apporte aussi d’autres bénéfices : aide à la concentration et la créativité ; améliore la capacité à résoudre des problèmes ; diminue les risques de développer la maladie d’Alzheimer ; ralentit le vieillissement. 
“Quand on bouge, quand on entreprend quelque chose, il y a de fortes chances de se confronter à la nouveauté, ce qui nécessite dès lors une plus grande capacité de mémoire” selon le Dr Michael Nehls dans Guérir Alzheimer (Actes Sud).

Le sport et le bien-être des salariés sont des critères que les dirigeants prennent de plus en plus en compte pour garantir la pérennité de leur entreprise. Maintenant que vous avez lu les 10 bonnes raisons d’avoir des salariés actifs, par où commencer pour mettre en place une offre de sport afin de veiller à la qualité de vie au travail des collaborateurs ? Découvrez dans notre article dédié les solutions Gymlib pour mettre en place le sport en entreprise.