Les RH se sont profondément transformées sous l'impulsion de la révolution numérique et de la pandémie. Les modèles de management et le mode de collaboration ont été bouleversés. Les collaborateurs ont de nouvelles attentes que l’entreprise doit prendre en compte. Les RH doivent à la fois être à l’écoute mais aussi guider leurs collaborateurs à ajuster leurs rôles tout en priorisant les sujets devenus clés. Plus que jamais 2022 sera l’année des RH ! Nous partageons avec vous les 5 tendances RH incontournables et les clés pour passer à l’action.

Tendance RH #1 - Environnement de travail : la flexibilité est devenue la norme

Le télétravail ouvre de nouveaux horizons aux équipes

Le télétravail a ouvert de nouvelles perspectives pour les salariés : géographiquement et professionnellement. Désormais, les collaborateurs souhaitent pouvoir choisir leur lieu de vie et avoir plus de souplesse dans la gestion de leur quotidien. Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 38% des employés seraient prêts à changer d’employeur si celui-ci proposait un retour au 100% présentiel. Ce chiffre monte à 57% chez les moins de 35 ans. 

Le boom de la mobilité

Le travail à distance a considérablement changé la donne. Parmi les actifs, 10% ont changé de lieu de vie, selon PageGroup, 17% prévoient de déménager sous 12 mois et 23% à horizon de plus d'un an. Quelles sont les raisons qui motivent les collaborateurs à changer de lieu de vie ? S'installer dans une région plus dynamique sur le plan économique, le souhait de vivre dans un logement plus grand et/ou avec un extérieur, le désir de se rapprocher de la nature.

Concilier business et loisirs

86% des entreprises françaises auraient reçu une demande de leurs salariés de faire du télétravail longue distance, en France ou à l’étranger. Les cadres et les 18-34 ans sont les plus tentés par le travail sur un lieu ordinairement réservé aux vacances. Cette forme de travail appelée "bleisure" s’accorde parfaitement avec le travail à distance. Cette demande n’est toutefois pas sans poser des questions aux entreprises comme la responsabilité de l’entreprise en cas d’accident ou problème de santé à l’étranger.

Avec la reprise de l’activité, une bonne partie des salariés vont plébisciter la possibilité de télétravailler et vont exiger plus de flexibilité. Cette demande de flexibilité concerne désormais toutes les catégories d’âge et pas uniquement les générations les plus jeunes.

À lire aussi : Les salariés en télétravail, trop sédentaires ?

Qu’en pensent les RH ? 

Elles y sont assez favorables ! En effet, 2 entreprises sur 3 sont prêtes à faciliter le télétravail pour les collaborateurs qui souhaitent habiter dans une autre région. Les employeurs se montrent plus conciliants et beaucoup permettent à leurs salariés de télétravailler dans une région différente de celle où se trouvent les locaux de leur entreprise. 

Selon enquête de l’ANDRH, les bénéfices attendus de la généralisation du télétravail à terme dans leur entreprise  

  • 93 % : meilleure réponse aux attentes des collaborateurs et attractivité accrue
  • 64 % : augmentation de la productivité
  • 61 % : réduction de l'empreinte carbone de l'entreprise
  • 35 % : gains immobiliers potentiels
  • 23 % : recours à une main-d'oeuvre plus qualifiée (ou moins chère)

Cette flexibilité est perçue par les salariés comme un facteur de réussite pour les organisations. En effet, 43% des salariés citent la flexibilité du lieu du travail et 36% la flexibilité des horaires comme facteurs de réussite des entreprises. 

Comment optimiser la flexibilité de votre organisation en 2022 ?

En 2022, pour rester attractives et continuer à attirer des talents, les entreprises doivent désormais miser sur un environnement de travail plus souple. Le télétravail, sous une forme partielle ou totale, est devenu incontournable. Certaines entreprises ont sauté le pas du full remote mais en proposant des alternatives à leurs collaborateurs. Ces entreprises proposent à leurs collaborateurs de bénéficier d’un forfait pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions depuis leur domicile ou pour payer les frais de la location d’un bureau dans un espace de coworking ou tiers lieu (espaces d'initiatives collaboratives hybride et multiforme qui combinent compétences et activités techniques, numériques, culturelles ou sociales). D’autres options s’offrent aux entreprises qui ne souhaitent pas passer en télétravail à 100%.  Vous pouvez proposer des jours de télétravail sur la base d’un nombre défini et donner ainsi de la souplesse en fonction des projets de vie des collaborateurs. Le lieu de travail peut aussi être réorganisé pour favoriser la flexibilité comme ne plus attribuer de places de travail fixes ou encore proposer aux équipes de travailler de temps en temps dans des espaces de co-working pour penser out of the box !

10 15 5 tendances infographie 1

Nouveau call-to-action

Tendance RH #2 : Bien-être au travail, QVT : le temps du changement est venu

Une dégradation de la santé mentale à cause de la crise sanitaire 

Les conséquences de la crise sanitaire sont lourdes sur la santé physique et mentale des salariés. Les confinements à répétition, l'isolement, le manque d’activité physique, le télétravail subi et vécu dans de mauvaises conditions ont engendré du stress et mis à mal le bien-être des collaborateurs.

Selon une étude de Malakoff Humanis publiée en septembre 2021 : 41 % des personnes interrogées estiment que la crise sanitaire a eu un effet plutôt négatif sur leur santé mentale. La crise a par ailleurs amplifié des états ou situations qui peuvent avoir un impact négatif sur l’état psychologique des salariés comme l’anxiété ou les addictions. Le nombre de salariés en arrêt de travail a augmenté de 30 % entre janvier et mai 2021.

Les salariés attendent des changements de fond

Désormais les collaborateurs attendent de véritables prises de décision pour améliorer leur bien-être au travail. Plus que l’installation d’un nouveau babyfoot et d’un espace de détente, les équipes souhaitent des changements de fond sur les causes qui entraînent les désagréments dont ils peuvent souffrir. Les salariées aimeraient que leur entreprise s'occupe d'avantage d'eux : 82% d'entre eux réclament que les politiques de qualité de vie au travail évoluent après cette crise (d'après l'étude menée par Empreinte Humaine). Charge de travail, mode de collaboration, culture managériale, équilibre de vie...les collaborateurs souhaitent que les problèmes de fond soient traités dans cette période où la question du sens à donner au travail est devenue cruciale. 

Comment créer un environnement de travail épanouissant ?

Profitez de ce retour au bureau pour écouter les équipes, faciliter les temps de partage et trouver ensemble des solutions pour repartir sur de meilleures bases. Vos équipes n’en seront que plus engagées ! Pour cela, vous devez former vos managers à un management plus collaboratif, horizontal et les sensibiliser à la QVT. Ils auront ainsi toutes les cartes en main pour améliorer le bien-être au travail.

En plus des sujets de fond, n’oubliez pas de créer un environnement de travail propice au bien-être et à la cohésion de groupe. Après des mois de séparation et de sédentarité, il est temps de proposer aux équipes de se retrouver et de bouger ensemble ! Vous pouvez proposer aux équipes des moments de déconnexion grâce à la sophrologie ou la méditation. Favorisez la cohésion d’entreprise en renouant avec les défis sportifs. Programmez des défis sportifs.

10 15 5 tendances infographie tendance 2

Tendance RH #3 - RSE, éthique, inclusion et diversité sont à l’honneur en 2022

La RSE sera un élément de plus en plus important pour la réputation et l’image de l’entreprise tant en externe qu’en interne. Désormais les collaborateurs recherchent un emploi qui a du sens et sont sensibles à l’impact social et environnemental des organisations. Les employés veulent travailler dans des entreprises qui possèdent des valeurs fortes et sincères. Dans ce contexte, ils prennent de plus en plus en considération les enjeux de diversité et d'inclusion. Cette tendance RH ne fait que commencer !

L’impact de l’inclusion sur les collaborateurs en chiffres 

“En France, les collaborateurs évoluant dans un environnement inclusif ont 1,5 plus de chance d’être heureux au travail et sont 2 fois plus susceptibles de trouver un bon équilibre vie pro-vie privée. Ils résistent également mieux au stress : 23% des employés des entreprises non inclusives ont déclaré qu’ils pensaient que leurs managers les soutiendraient lorsque les choses se compliqueraient contre 77% pour les sociétés inclusives”

Comment mettre en place un environnement plus inclusif ?

Dans son étude intitulée "Inclusive Cultures Have Healthier and Happier Worker", le BCG livre une série de mesures et de conseils pour faciliter ce changement :

  • Ce changement d’état d’esprit demande une véritable prise de conscience de toute la hiérarchie. Les dirigeants doivent être convaincus et donner l’impulsion aux managers du développement d’une culture plus inclusive et former ces derniers au « leadership inclusif ».
  • Bien entendu, une de vos premières intentions sera d’augmenter la représentation de femmes, de personnes de couleur, des personne en situation de handicap et des employés issus de la communauté LGBTQ+. Cependant, ces programmes d’inclusion doivent prendre en compte l’ensemble des collaborateurs y compris les employés les mieux représentés comme les hommes hétérosexuels.
  • Afin de mesurer la réussite d’un tel programme, n’oubliez pas de mesurer vos actions en évaluant le sentiment d’inclusion de vos employés !
À lire aussi : Comment intégrer vos collaborateurs dans votre stratégie RSE ?

Tendance RH #4 - La numérisation et l’automatisation des process de recrutement

Face au défi du recrutement et à l’ère du numérique, les RH doivent automatiser leur processus de recrutement pour deux raisons. Si les grands groupes sont équipés depuis longtemps, ce n’est pas toujours le cas des PME qui gèrent leur processus de recrutement avec des emails et des tableaux excel. Désormais, les recruteurs doivent rapidement identifier et contacter les meilleurs candidats avant que leurs concurrents ne le fassent. Vous n’avez plus le temps d’ouvrir tous les mails que vous recevez de la part des candidats. En bénéficiant d’un ATS (Applicant Tracking System ou logiciel de gestion des candidatures en français) de dernière génération, les RH vont pouvoir déployer leur campagne en un seul clic et gagner un temps d’avance dans la guerre des talents.

Enfin, vous pouvez diffuser sur tous les supports souhaités leurs annonces, personnaliser le parcours des candidats en fonction de profils. Vous avez la possibilité de créer un vivier de candidats tout en respectant le RGPD. Voici les 7 avantages des ATS :

  • Le budget et le temps, alloués au recrutement
  • La rédaction des offres et la façon dont elles sont diffusées en ligne
  • La collecte, le tri, l’organisation et l’évaluation des candidatures
  • Le cheminement entre la candidature et l’embauche
  • L’équipe de recrutement et la collaboration entre les différents acteurs
  • Les données et rapports utilisés pour améliorer le recrutement
  • Le respect des normes RGPD 

10 15 5 tendances inforgaphie tendance 4

Désormais les ATS centralisent et automatisent toutes les étapes du recrutement. Ces outils sont indispensables pour gérer un grand nombre de candidatures, identifier rapidement les bons candidats grâce à des filtres avancés et surtout entrer en contact avec eux dans les meilleurs délais.

Un autre outil utilisé jusqu’à présent par les e-commerçants devrait faire son apparition dans les processus de recrutement. Il s'agit du Chatbot. Revisité pour les RH, cet outil peut servir à identifier des talents ou vérifier des CV. Toutes ces solutions devraient faire leur apparition dans un futur proche. Une tendance RH à suivre de près !

Tendance RH #5 : Vers une digitalisation de l’expérience collaborateur 

L’automatisation des processus RH est une priorité pour les entreprises

Les fonctions traditionnelles ont déjà opéré leur mutation : 

  • 99 % des décideurs RH ont automatisé la paie ;
  • 81 % l’administration du personnel ;
  • 79 % les temps et les activités 
  • 82% des décideurs RH éprouvent le besoin d’automatiser les processus RH.

La numérisation des services de la vie courante (banque, commandes en ligne, réservation, prise de rendez-vous etc…) incite les entreprises à repenser leur mode de fonctionnement interne pour être plus efficaces et gagner du temps. Cette tendance sera renforcée en 2022 tant les services numérisés facilitent la vie des utilisateurs.

“62 % des décideurs RH, contre 38 % en 2018, ont de fortes attentes concernant la simplification de l’expérience des collaborateurs.”

La digitalisation du quotidien des collaborateurs est devenue incontournable. Cela passe par la réservation d’une salle, l’organisation d’un déplacement mais aussi des points plus sensibles comme l'onboarding des nouveaux collaborateurs ou encore l’e-learning. Hélas, la fonction RH enregistre dans ce domaine un retard en matière d’équipements digitaux. Seuls 19 % des interrogés ont digitalisé la relation collaborateur et 16 % l’onboarding. 

Comment digitaliser l’expérience des collaborateurs en 2022 ?

Aujourd’hui, il existe de nombreux acteurs et outils pour digitaliser la gestion des collaborateurs. Des entreprises proposent des solutions SIRH toujours plus simples, efficaces et adaptées en fonction de votre business tant au niveau de votre secteur d’activité que de la taille.

Des applications ont également vu le jour pour simplifier le quotidien des collaborateurs notamment pour la réservation de salle mais aussi pour booker leur prochain cours de sport proposé par les entreprises soucieuses de leur bien-être !

Enfin pour faciliter la formation de vos collaborateurs, les entreprises spécialisées ont transformé leurs offres pour proposer des modèles hybrides mêlant e-learning et présentiel avec des parcours de formation de plus en plus adaptés à la formation à distance et à ses spécificités (alternance des supports et des temps synchrones et asynchrones pour favoriser l’engagement, mesure du RO etc….)

Enfin pour l’onboarding, préparez un parcours d’intégration digitalisée pour permettre aux nouveaux venus de s’intégrer encore plus rapidement dans son nouvel univers. Pour cela, certaines entreprises comme Orange ont créé leur propre application, Welcome App’ afin que le nouveau collaborateur reçoive des informations personnalisées et ludiques, comme la visite virtuelle des locaux en plusieurs étapes. L’application permet également de recueillir les impressions des nouvelles recrues et de faire des remontées en cas de problème.

Sources :

Siècle digital

Business insider

Le Parisien

Business Insider

Finyear

Malakoff Humanis

Maddyness

 Parlons RH

Nouveau call-to-action