Prévention santé : les 2 métiers incontournables en entreprise

En bleu de travail ou en costume, les salariés sont sujets au quotidien à de nombreux maux. Roland Krzentowski, médecin spécialiste du sport santé, et Grégory Martinho, ergonome, nous livrent leur regard extérieur sur un monde haut en couleur : l’entreprise. Si ces deux métiers y sont encore rarement intégrés, parions que la tendance risque de s’inverser dans une dizaine d’années. Rencontre.

Nés pour s’aimer ?

La génétique, l’environnement et les comportements. Les trois déterminants des maux contemporains selon Roland Krzentowski. “Associer nos deux expertises agira sur ces deux derniers facteurs et garantira de meilleurs résultats, assure cet expert du sport santé. Si la chaise est bien conçue mais que la personne se tient mal , ça ne sert à rien. Et vice versa”.

Contrairement aux idées reçues, l’ergonome intervient bien au-delà du mobilier bureautique. “Nous analysons le poste de travail en tenant compte de l’organisation et de l’environnement (bruit, lumière). Nous observons puis analysons toutes les situations de travail pour trouver les clés d’une organisation respectueuse de la santé du salarié, propice à la performance. (Re)concevoir, améliorer, adapter, accompagner sont autant d’actions de notre quotidien”, explique Grégory Martinho.

Caricature

Le téléphone pleure

Tous deux sont régulièrement sollicités pour intervenir sur des maux physiques mais aussi psychiques : absentéisme, turnover, gestion du stress.

Lorsque leur téléphone sonne, il est souvent déjà trop tard. “Les entreprises pensent que la prévention va leur coûter de l’argent , alors que nous leur permettons d’identifier et d’anticiper les risques pour gagner en performance !”, constate Grégory Martinho. A l’époque où l’entreprise réinvente ses espaces de travail, un ergonome est rarement intégré.

« Il faut une bonne condition physique pour rester assis sept heures ou répéter un geste professionnel ! »

-Roland Krzentowski

Le meilleur est avenir

Tous deux reconnaissent bénéficier d’un nouvel éclairage depuis quelques années. Roland Krzentowski confirme que “c’est important que l’entreprise prenne en charge le sport pour ses salariés. Il faut accélérer cette prise de conscience que le salarié peut être maître de sa santé; mais aussi faire du sport une envie et non une obligation de santé. Cela sera bénéfique au salarié mais aussi l’entreprise. Faire appel à nous est une opportunité de redorer son image”, concluent-ils à l’unisson.

L’alchimie

Deux expertises complémentaires mais en aucun cas concurrentes. “Plus on associera de compétences et d’approches, plus les choses avanceront”, affirme Roland Krzentowski. Pourvu que leur optimisme soit contagieux ! Le mot d’ordre : prévenir plus pour gagner plus ?