On a testé pour vous : la plongée à Paris

Vous avez craqué votre PEL dans votre iPhone X. Il fait de superbes photos, il résiste à l’eau, vous fantasmez déjà sur les posts Insta de votre prochain snorkeling à Bali. Dommage, vous n’avez plus d’argent. Alors on a testé pour vous l’activité qui va vous envoyer du rêve : le baptême de plongée. Oubliez l’eau turquoise et les poissons clowns certes, vous serez dans une piscine. Mais qui peut se targuer de prendre le métro pour faire de la plongée sous-marine ? Avec pour seules contraintes un pass Gymlib et un pass Navigo. Zone 1, de surcroît. Le Grand Bleu n’attend plus que vous.

LE CONCEPT

Jetez-vous à l'eau !

Pourquoi ne pas attendre l’été pour faire cette expérience ? Pour être entraîné comme jamais ! Pensez à ce moment quand vous épaterez tout le monde sur le bateau qui vous emmènera au large, en ayant l’air d’un véritable Indiana Jones des fonds marins, et non pas d’un François Pignon des mers. Mais aussi pour aller à la piscine en faisant autre chose que de l’aquabike ou des sempiternelles longueurs de bassin.

Plus sérieusement, plonger c’est passer dans une autre dimension, où tout paraît lent et majestueux, même votre moniteur en slip de bain. Un bon moyen d'évacuer le stress et de vous sentir bien, sans passer par la case yoga qui selon vous n’est pas un sport (un jour on parviendra à vous démontrer le contraire).

NOTRE EXPÉRIENCE

En eaux (pas si) troubles

Ça y est, vous arrivez devant, vous trépignez depuis plusieurs jours, quand vous avez appelé Bleu Passion pour réserver. Nous sommes mardi soir, vous êtes venu directement après le boulot en amenant votre vieux maillot, mais vous ne savez pas à quoi vous attendre…

Pas d’inquiétudes, vos instructeurs vous mettront à l’aise ! De véritables passionnés qui passeront en revue, avec humour et pédagogie, le matériel du plongeur. Une démonstration à mi-chemin entre celle d’un sergent instructeur sympa et de Jamy de C’est pas sorcier. À ce moment-là, vous devriez normalement vous sentir comme James Bond à qui Q donne ses gadgets.

Vous y apprendrez par exemple que les canaux qui relient les oreilles au reste de la sphère ORL s'appellent les Trompes d’Eustache, si ça peut vous aider à gagner au Trivial Pursuit ou à impressionner votre beau-père.

Le Grand Bain

Par groupes de deux élèves par moniteur, vous enfilerez ensuite vos gilets avant de tester peu à peu la descente. Oui, la courbe d'apprentissage de la plongée se rapproche davantage d’une piste verte que d’une paroi d’escalade…

Après plusieurs descentes et remontées pour vous apprendre les bases du déplacement, vous arriverez au fond de la piscine à 3,5m. C’est là que vous aurez cette impression lunaire, de lenteur et de flottement. Presque de minimalisme du mouvement, où l’on communique par gestes. C’est le moment de ressortir vos racines italiennes.

Dernière étape, que l’on voit peu dans les baptêmes de plongée : quelques exercices du premier niveau de certification, et ça c’est plutôt cool ! Ils peuvent faire peur si vous n’êtes pas à l’aise mais pas de panique vous n’êtes obligé de rien (parce qu’on est pas venu ici pour souffrir ok ?). C’est ainsi que vous apprendrez à vider votre masque s’il est plein d’eau, et avant ça, à le remplir pour le nettoyer, en vous piquant les yeux avec le chlore au passage. On vous montrera aussi comment enlever et remettre votre détendeur en pleine plongée.

Vous aurez ensuite droit à une douche bien chaude avant un petit débrief. Même si les instructeurs très à l’écoute vous chouchoutent tout du long, c’est le moment où vous pourrez leur livrer vos impressions.

Petit à petit, le poisson fait son nid

Comme on vous l’expliquera à la toute fin, le baptême n’est que la première étape, libre à vous ensuite de continuer votre carrière d’homme grenouille. Vous pourrez ensuite pratiquer dans leur fosse, ou à la très sexy plage de Torcy (on ne se moque pas de vous !).

Contrairement à bien d’écoles qui vouent leur âme à une unique certification, et qui ont tendance à vous la présenter comme la seule valable, Bleu passion propose tous les niveaux de 3 différentes écoles. Il vous est donc possible de passer votre le premier palier de l’organisation internationale TDISDI ou le fameux “Open Water” de PADI, le plus gros réseau du monde, reconnu par 98% des centres de plongée… Mais pas en France ! Chauvinisme oblige, nous avons nos propres certifications, qu’il est aussi possible de valider chez notre partenaire en commençant par le niveau 1 de la fédération française.

À ce propos, le diplôme que vous recevrez par mail sera un peu à l’image de l'expérience : pas instagrammable, mais plus que satisfaisant. Vous êtes maintenant un bébé plongeur !!

ON A AIMÉ

• La grande confiance que nous inspirent les membres de l’organisation. Entre les explications techniques, la grande expérience évidente et les blagues pour détendre l’atmosphère, on a simplement l’impression d’aller faire du pédalo avec son oncle !

• L’ambiance très pro. Avant d’y aller plusieurs collègues nous ont demandé si il y aurait des faux poissons en plastique dans la piscine… Une vision un peu cheap de la plongée en intérieur qui s’est avérée absolument erronée.

• Cette sérénité une fois sous l’eau, présente même si nous ne sommes pas au milieu de la grande barrière de corail. Comme quoi, l’herbe n’est pas toujours plus verte ailleurs !

------