[INTERVIEW] Ces entreprises qui font le pari de la jeunesse à tout prix.

Compter 95% des Millennials dans ses effectifs ? Ce n’est pas habituel. C’est pourtant le pari qu’a fait Uptoo pour sa stratégie de recrutement. Junior, immature, peu d’expériences, irresponsable… Les arguments ne manquent pas pour dissuader les managers de faire appel à la génération Y. Steve Compere, Directeur Associé chez Uptoo, nous explique pourquoi le cabinet de recrutement a été précurseur dans ses choix et a décidé de s’entourer principalement de Millennials.


Comment avez-vous adapté votre stratégie d'attraction et de rétention des talents ?

Steve Compere : Nous assurons une visibilité forte, nous travaillons beaucoup avec les labels RH, dans notre cas principalement Great Place to Work, avec tous les supports digitaux modernes : Job Teaser, Welcome to the Jungle…. Aujourd’hui il faut être fier de ce qu’on fait : bienveillance des collaborateurs, les montées en compétences, il faut absolument en parler vers l’extérieur car ce sont les critères déterminants dans le choix de l’entreprise. Nous avons aussi beaucoup travaillé sur notre ADN et sur ce qui plaisait à nos équipes.

Il y a quatre ans, nous avons décidé de travailler sur l’ADN de notre entreprise. Nous avons proposé aux collaborateurs à travers des groupes de discussion (entre eux et sans management) de travailler sur le cadre et le management idéal, les process idéaux avec une seule contrainte : d’être réalisable financièrement. Nous avons ensuite procédé à un vote, ce sont les collaborateurs qui ont retenu les meilleures idées pour que nous les mettions ensuite en place.


Nos managers de demain sont nos recrues d’aujourd’hui.


C’est pourquoi nous travaillons sur nos programmes d’évolution et de montée en compétences et fonctionnons également beaucoup par le feedback. Ils sont souvent amenés à exprimer leur rapport à l’entreprise, par exemple, nous faisons régulièrement une sorte de bilan de santé du collaborateur. Il faut s’assurer que le collaborateur est toujours bien dans ses baskets, désamorcer les crises avant qu’elles n’arrivent…


L'équipe Uptoo


Sur quels aspects sont-ils les plus attentifs selon votre expérience ?

Steve Compere : Indéniablement l’ambiance au travail. Il y a cinq ans les candidats disaient qu’ils postulaient parce que nous étions une entreprise de croissance. Aujourd'hui c’est parce que nous sommes dans le top 5 des Great Places to Work parisiennes. Ensuite les modes de management, ils sont très attentifs à l’encadrement des équipes. Il faut savoir qu’ils regardent énormément les avis type Glassdoor, Google. Ils font leur benchmark. Ils ont aussi envie de voir si toutes les informations sont vraies, on vit à une époque où toute l’information n’est pas bonne à prendre, elle est parfois arrangée. Après, ils sont aussi attentifs à l’autonomie, à la responsabilité... Des entreprises trop paternalistes ne vont pas les attirer.


Quelle est la moyenne d’âge chez Uptoo ?

Steve Compere : 27 ans !

Les gens qui réussissent chez nous sont ceux qui font généralement un cycle de 3 ans. Le moindre départ est très vite impactant tant au niveau des processus de recrutement que des collaborateurs et managers.


Nous avons 95% de Millennials chez Uptoo, on doit être 5 personnes de 40 ans et plus sur 100 collaborateurs.


Locaux Uptoo


Pourquoi avez-vous pris le parti de recruter des Millennials ?

Steve Compere : Parce qu’au moment de se lancer il y a 10 ans personne ne le faisait. Il faut savoir qu’à cette époque on parlait du chômage des jeunes. Nous avons tout de suite misé sur des profils à haut potentiel : fin des études, grosse envie d’apprendre, capable de rentrer dans des process très bien huilés. Nous ne regrettons pas du tout, nous pensons que nous avons été précurseur à ce niveau, c’était bien avant l’arrivée des startups ! Cet aspect a été l’une des clés de notre croissance.


Pourquoi favoriser la jeunesse à l’expérience ?

Steve Compere : Je vais prendre l’exemple de ce qui est arrivé il y a un mois : l’équipe de France est devenue championne avec certainement la moyenne d’âge la plus basse de la Coupe du Monde. Je ne dis pas qu’on favorise la jeunesse à l’expérience mais simplement que la jeunesse apporte beaucoup de choses. Il y a de l’expérience et du savoir-faire qui est mis entre les mains des managers pour faire en sorte que cette jeunesse progresse vite et acquiert rapidement de l’expérience.


L'équipe Uptoo


Vous êtes intéressé par ce sujet ? Découvrez notre étude consacrée aux Millennials !