[INTERVIEW] “Le salaire est toujours un point important, mais le bien-être l'est sûrement encore plus”

Cohésion d’équipe, reconnaissance au travail, culture d’entreprise, autant de leviers sur lesquels l’entreprise se doit aujourd’hui d’innover au nom des salariés. Comment s’y prendre quand son entreprise est en pleine phase de croissance ? Pour quelles solutions opter ?

Les démarches de qualité de vie au travail fleurissent dans les startups en décollage. Amandine Braillard, DRH chez PayFit, revient sur les enjeux RH et les attentes d’un programme QVT à l’image de l’offre Gymlib.


PayFit locaux


Vous avez connu d’importantes levées de fonds qui ont fait grandir PayFit très vite : quels sont les enjeux en termes de ressources humaines lors d’un tel tournant ?

Nous avons en effet une forte croissance. Il y a 2 ans, nous étions 10 employés, aujourd'hui nous sommes 150 et nous prévoyons d'être 500 dans 2 ans. Notre enjeu principal est évidemment de soutenir cette croissance en trouvant les bons profils au bon moment. En découle notre second enjeu : conserver notre culture d'entreprise et l'inculquer dès les premiers entretiens aux nouveaux arrivants.


Pourquoi avez-vous mis en place Gymlib ? Quelles sont vos attentes ?

Gymlib permet d'apporter une offre sportive à nos employés, un avantage supplémentaire pour chaque PayFiter. Ils peuvent tous bénéficier d'une offre avantageuse pour accéder à toutes les activités sportives parisiennes. C'est aussi une manière de créer de la cohésion entre les équipes : certains suivent des cours ensemble, et en tout cas beaucoup en parlent entre eux. Ils discutent des clubs qu'ils ont testé, des cours qu'ils ont aimé ou non, etc.


Comment les collaborateurs ont-ils reçu cette nouvelle offre ?

Avec beaucoup d'enthousiasme ! Beaucoup d'entre eux ont souscrit à l'offre et déjà testé différentes activités sportives !


Locaux PayFit


Les locaux de Payfit proposent déjà une salle de sport en interne. Qu’est-ce que l’offre Gymlib apportait en plus ?

Avec une salle de sport, nous avons apporté une offre basique au sport en entreprise. Gymlib nous a permis d'élargir cette offre : les employés peuvent découvrir d'autres activités, suivre des cours, varier les plaisirs et surtout, ils sont plus nombreux à en profiter.


Quelles sont les autres actions mises en place pour la qualité de vie au travail chez Payfit ?

La qualité de vie au travail est un sujet essentiel pour nous : cela fait partie de l’expérience PayFit que vivent nos employés. Chloé, Office & Happiness manager, est en charge de ce sujet : elle met en place des cours de sport, organise des séances de coiffure, veille ce qu'il y ait de la nourriture et des boissons à disposition, etc.

Avoir un cadre de travail agréable passe aussi par nos bureaux, lumineux et hauts. Ils comprennent plusieurs espaces : certains très conviviaux comme la cuisine ou les espaces canapés, d'autres plus silencieux comme notre salle bibliothèque ou des cabines pour s'isoler pour un call.

Nous sommes également attentifs à avoir les outils les plus performants et les plus adaptés à notre croissance. Nous n'hésitons pas à en changer si besoin.


Dans un contexte de si forte croissance, 3 enjeux nous semblent essentiels : Culture d’entreprise, cohésion sociale et fidélisation. Selon vous, Gymlib peut contribuer à chacun de ces 3 enjeux ? Si oui, comment l’expliquez-vous ?

Gymlib peut bien sûr contribuer à ces enjeux. Le sport est un élément de cohésion sociale. Notamment chez PayFit, c'est un sujet dont les employés discutent très régulièrement. Gymlib peut renforcer cela pour ceux ayant souscrits à l'abonnement.

La culture d'entreprise est impactée car il y a chez PayFit un vrai esprit de curiosité, de découverte que l'abonnement permet de satisfaire : on peut varier les sports, essayer différents cours ou lieux, etc.

Enfin concernant le 3ème enjeu, plus que la fidélisation, je dirais que le bien-être des salariés est un objectif très fort chez PayFit. L'offre Gymlib fait partie des avantages employés que nous offrons et donc participe au bien-être de nos PayFiters.


Locaux PayFit


Le sport en entreprise est un vrai sujet RH, mais aussi un levier de communication. Comment communiquez-vous en interne sur le partenariat ?

Nous avons créé un channel slack #sport : nous venons de participer à la course Ekiden, avec plusieurs équipes PayFit. Ceux qui n'étaient pas présents ont pu suivre la course via des posts Slack et des photos postées régulièrement.

Nous faisons également des emailing pour des cours collectifs organisé par Gymlib, comme un cours de cycling récemment, et pour des cours de sport au sein de PayFit.


Pensez-vous qu'investir dans le bien-être de ses salariés est devenu essentiel aujourd'hui ?

C'est une exigence très forte exprimée de la part des Millenials : le salaire est toujours un point important, mais le bien-être l'est sûrement encore plus. En revanche, il faut bien avoir en tête que le bien-être concerne le cadre de travail dans sa globalité : quelles valeurs, quelle culture d'entreprise, quels défis au quotidien, quelles ressources pour les relever, etc. Nous travaillons sur tous ces sujets pour offrir le meilleur cadre de travail possible à nos employés.

Ce niveau de qualité de vie au travail est extrêmement important pour nous car il fait partie intégrante de l'identité de PayFit. Nous sommes exigeants envers nos talents, nous sommes donc exigeants envers le cadre de travail que nous leur donnons.


Aujourd'hui pour PayFit, nous avons un taux de pénétration de 50% en moins de 3 mois. C'est une belle réussite. Qu'aimeriez-vous atteindre à court - moyen terme ?

Nous souhaitons évidemment que le sport rassemble un maximum de salariés. Par exemple, nous venons de participer à la course Ekiden avec plusieurs équipes PayFit, et espérons pouvoir participer à d'autres événements prochainement.