[INTERVIEW - CE Dailymotion] "Nous voulions mettre en place une offre équitable"

Quels sont les enjeux et les motivations des CSE dans la mise en place une offre sport en entreprise ? Loin des attentes des RH, seul mot d’ordre : faire plaisir aux salariés. Nous avons interviewé Sébastien Bizet, élu en charge des sports au CSE de Dailymotion .

Que proposait Dailymotion comme offre sport pour ses salariés avant Gymlib ?

Nous proposions du coaching sur site, une fois par semaine. A l’origine, il n’y avait que du cardio training, puis nous avons élargi l’offre à des sports de combat (boxe thaï, boxe anglaise...) ou encore du yoga.

Pourquoi avoir mis en place Gymlib ?

Proposer des accès en salle de sport était une demande assez récurrente de la part des employés. Ce besoin émanait de personnes qui ne fréquentaient pas l’atelier coaching dans nos locaux.

Nous sommes arrivés à la conclusion que les deux offres sport seraient assez complémentaires et non pas compétitives.

En tant que CSE, quelles étaient vos attentes pour une nouvelle offre sport ?

Nous voulions surtout apporter un bon cadre de travail aux collaborateurs, c’est dans nos valeurs, dans notre culture d’entreprise.

Notre panel sportif se découpe en 3 volets :

  • Coaching sur site
  • Accès en salle de sport
  • Sponsoring d'événements sportifs & subvention de dossards

tasse dailymotion

Quels avantages vous offre Gymlib ?

La gestion simplifiée est assez appréciée par le CSE. Le service client est aussi très rapide et efficace.

Au final, diriez-vous que Gymlib est un gain de temps et simplifie votre offre CE ?

Oui bien sûr ! On nous avait suggéré l'idée de rembourser un pourcentage des abonnements en salle de sport, mais cela posait un problème d'équité, certains abonnements étant bien plus cher que d'autres, et rendait le suivi difficile pour notre trésorier.

Avec Gymlib, nous avons l’avantage d’avoir un budget fixe et l’offre est équitable.

Quels avantages cela apporte aux employés de Dailymotion ?

Ils ont la possibilité de faire du sport à de multiples endroits, à la fois près du domicile et près du travail. Ils peuvent aussi tester de nombreuses activités !

Vos salariés sont-ils satisfaits de l’offre Gymlib ?

Très satisfaits ! Cela correspond à une vraie demande de la part des salariés, beaucoup de nouveaux arrivants viennent me voir après leur onboarding pour me demander comment profiter du programme.

Les collaborateurs actuellement abonnés à Gymlib réalisent même un intense travail de "lobbying" en interne pour pousser d'autres collègues à s'abonner, ce qui, à mon sens, prouve leur satisfaction envers le service.

babyfoot Dailymotion

Par quoi sont-ils principalement séduit ?

La simplicité et la diversité vont de pair : 1 offre, 1 appli pour des centaines de salles à proximité. Le prix est lui aussi plutôt plébiscité. En dehors de cela je n’aurais pas grande chose à dire de plus. Quand tout fonctionne bien, les employés viennent assez peu nous parler !

Quel usage en font-ils ?

Des retours que nous avons, il y a beaucoup de pratiques sur la pause déjeuner, dans les salles proches de notre bureau.

Gymlib a un taux de pénétration de 33.5% dans votre entreprise : est-ce dans la moyenne des offres sport que vous avez pu proposer auparavant ?

C’est assez difficile à comparer par rapport à notre atelier coaching sur site car les places sont limitées dans nos locaux.

Dailymotion locaux

L’offre sport et bien-être permet aussi d’améliorer la qualité de vie au travail. Gymlib est un sujet porté uniquement par le CE ou un projet commun avec les RH ?

La totalité du projet a été porté par le CE. Les RH profitent de l’occasion pour relayer des photos et vidéos des séances groupées afin de montrer l’esprit et la cohésion de l’entreprise. C’est également un point mis en avant pour les recrutements. Cela sert la marque employeur.

Une gestion commune avec les RH est-elle prévue à terme ?

Pas à ma connaissance. Si la direction souhaite s’investir et récupérer une partie du pilotage du projet, cela passera par une nouvelle répartition de la charge financière.